concept de territoire en géographie

Ainsi, en classe de seconde, « le développement durable apparaît comme une autre façon de lire le monde, de le penser et de le gérer ». Un pli de terrain dont la flèche est vers le haut. Même dans les cas où les légendes de croquis argumentent une organisation du territoire, le croquis unique peut laisser penser qu’il est la seule expression possible de la « vérité ». 31Les effets de la mondialisation sont décrits en termes de diminution ou d’augmentation des inégalités régionales de développement. Toutes ces productions d’élèves portent à l’évidence la marque de dessins animés, d’émissions télévisées animalières, de représentations sociales, de la géographie scolaire aussi et de stéréotypes coloniaux. Dans les études contemporaines de géographie urbaine ou de sociologie urbaine habiter signifie « occuper un logement » ou « résider » (cf. la géographie les plus prolifique en matière de concepts, la géographie urbaine. Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search, Thémines, J. En fait, ils donnent assez l’impression d’une contestation de « fond », concernant l’existence même des États, mais ayant renoncé à régler le différend. Sa définition est cependant conditionnée par les orientations générales que l’Éducation nationale donne à la discipline scolaire. L’aménagement a pour but d’organiser l’espace des sociétés à différentes échelles, en fonction de besoins identifiés et hiérarchisés. Mais les relations symboliques sont aussi sollicitées : la forme hexagonale qui s’impose pour représenter l’ensemble du territoire français, manifeste les qualités d’harmonie et d’équilibre censées caractériser la nation et son sol (Lefort, 1992). Pollution de l'air: tous les bienfaits du platine ! En 1946, la colonie deviendra un Territoire d'outre-mer avant d'accéder à l'indépendance en 1977. La question de l’appartenance : être X (du pays) et Y (de l’Europe) ; avoir des éléments de X et de Y ; connaître X et Y, etc. Aussi la cartographie de conflits, de scénarios et d’accords territoriaux est-elle particulièrement sensible sur le plan des compétences civiques. De ce fait, il n'y a pas d' articulation conceptuelle, Thémines, Jean-François. Enfin, la scolarisation en classe de géographie dans la durée, tend à construire une référence partagée qui n’est pas tant celle des espaces familiers des élèves d’une classe, que celle de leur expérience scolaire en géographie, d’aller vers les espaces des autres (document no 1.6). Cela reste toujours à élucider. qui, tout en se mesurant concrètement à des échelons inférieurs (les espaces proches), impliquent aussi des jeux d’acteurs d’échelle supérieure (mondiale). Ces jeux d’acteurs montrent des divergences, des coalitions, des contradictions, des conflits et des accords, autour d’opérations d’aménagement, de projets de territoire ou d’événements déclencheurs de mobilisation (document no 1.4). Le territoire induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de...) alors des rapports sociaux spatiaux. Pour connaître les articles de la Charte de CyberCourtoisie, partager ses principes et utiliser ces logos, voir ici. 11Les États ont longtemps été considérés comme les seules organisations à pouvoir utiliser les ressources symboliques de lieux à des fins de cohésion sociale. Quel(s) territoire(s) s’agit-il de construire ? Ces messages tendent cependant à s’uniformiser en se conformant aux critères pertinents dans ce système de valeurs orienté par la concurrence. Vérifiez si votre institution a déjà acquis ce livre : authentifiez-vous à OpenEdition Freemium for Books. En … « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins » (Rapport Brundtland, 1987). Le territoire est le concept privilégié dans les programmes pour exprimer les objectifs de l’enseignement de la géographie du primaire et du secondaire. Voir pôle de compétitivité, économie des territoires). ), dans ses pratiques culturelles (fêtes locales, manifestations événementielles et/ou festivals émergents ? 2 Pour une approche du concept de territoire, qui présente ces propositions, les articule et introduit à l’abondante bibliographie scientifique sur le sujet, voir : Frédéric Giraut, 2008. Dans leur rapport entre elles, les sociétés utilisent de telles représentations. Document n o  1.10. En une heure, tu traverseras Alger et Tanger.Tu verras des Yougos et des Roms, et puis j’t’emmènerai à LisbonneEt à deux pas de New Delhi et de Karachi (t’as vu j’ai révisé ma géographie), j’t’emmènerai bouffer du mafé à Bamako et à YamoussoukroEt si tu préfères, on ira juste derrière manger une crêpe là où ça sent Quimper et où ça a un petit air de FinistèreEt puis en repassant par Tizi-Ouzou, on finira aux Antilles, là où il y a des grosses re-noi qui font « Pchit, toi aussi kaou ka fé la ma fille ! 55- Organisation : l’organisation du territoire désigne dans les programmes l’ensemble des relations spatiales caractéristiques de l’espace encadré par une collectivité territoriale ou un État. Enfin, la sollicitation institutionnelle au croisement interdisciplinaire, en particulier avec le domaine de l’histoire des arts, encourage l’exploration des pratiques culturelles en tant qu’elles sont productrices de spatialité. Il résulte de cette histoire une différence actuelle de notoriété des régions dans les manuels (document no 1.16). Recherche de niveaux signifiants dans l’analyse géographique, peut être considéré comme la première contribution marquante. En premi… […] La géographie est une école des songes, et je ne sentais nullement l’initiation à ces merveilles comme une trahison de la Bretagne. 61Quatre types de situations d’enseignement du territoire étayées par des usages cartographiques différents peuvent être distingués. Le territoire douanier peut différer du territoire politique, ce qui crée des enclaves douanières (par exemple le Liechtenstein fait partie du territoire douanier Suisse). Dans le dictionnaire de géographie de Pierre George et Fernand Verger le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...) est défini comme un espace géographique qualifié par une appartenance juridique (on parle ainsi de « territoire national ») ; ou par une spécificité naturelle ou culturelle : territoire montagneux, territoire linguistique. 72Néanmoins, l’émergence scolaire du territoire représente un changement dans la prise en compte des faits de culture. Primo, il décrit en se fondant sur les données (spatiales) de la géographie l'insertion de chaque sujet dans un groupe, voire dans plusieurs groupes sociaux de référence. La géographie française, qui s’ est mise en place autour de la première guerre Enseigner les territoires par l’étude de productions spatiales, Suggérer l'acquisition à votre bibliothèque. […] »Grand Corps Malade, Saint-Denis, texte accessible à l’adresse : http://www.grandcorpsmalade-fan.net/​saint-denis.php. n’est pas rendue accessible aux élèves. 3De nombreuses approches du concept de territoire ont été proposées en géographie depuis trente ans1. 272 ° Cet ensemble de lieux et d’espaces proches s’inscrit préférentiellement dans un espace de référence national et européen (attribut 2). Il arrive en effet que des lieux disparus ou inaccessibles soient considérés par un groupe comme constitutifs de ses lieux-repères (une ville détruite/reconstruite en une même localisation, un quartier séparé par un mur-frontière, etc.). 15Il est un attribut du groupe dont chaque membre a fait l’expérience sensible directe (dans les lieux) ou indirecte (par évocation, par perception à distance, etc.). 38Du cycle 3 à la terminale, l’enseignement de la géographie s’articule et se formule autour du concept intégrateur de territoire. Le rôle du professeur est donc de faire identifier les divergences d’appréciation concernant ce qu’il est juste de produire comme aménagement et comme organisation des territoires. Quelques propositions complémentaires se déduisent de cette définition première : 161 ° Les territoires n’ont pas tous la forme d’une aire bordée par des limites franches. Les différences de taille de territoire sont importantes : allant de quelques arpents de rue à des réseaux d’échelle mondiale, comme celui des hauts lieux de la création, pour quelques dizaines d’artistes contemporains de renommée internationale (Veschambre, 1998). 35Dans tous les pays, l’enseignement de la géographie, celui de l’histoire ou des sciences sociales (les découpages et les appellations disciplinaires varient), cherche à transmettre une représentation de l’articulation des appartenances politiques et sociales. 2011. 51 ° En géographie, est considéré comme territoire un ensemble de lieux grâce auquel un individu ou un groupe, dans l’ordinaire de ses pratiques quotidiennes, se construit des repères pour vivre en société. Ces formes génériques permettent de comprendre les formes premières tout en s’appropriant la problématique des effets de la mondialisation sur les territoires nationaux. 74La géographie culturelle est aussi un moyen de modifier la perspective d’étude d’un territoire en apportant un éclairage valorisant, là où la tradition scolaire et le traitement médiatique inclinent au fatalisme et à la dépréciation comme dans le cas de l’Afrique noire. Les manuels retenus sont les manuels de première cités dans la note précédente.Source : Jean-François Thémines, 2010, La Normandie dans les manuels scolaires : géographie d’une absence, Normandie 2010, art-21, février 2010. ), et en appréhendant les processus d’émergence du problème, les aspects sociaux, économiques et écologiques en jeu. Enfin, la réflexion sur les valeurs qui orientent l’action territoriale à l’échelon des États comme à l’échelon supérieur, s’articule de façon appuyée au concept politique de développement durable. En retour, la signification de ces autres concepts est fonction des associations qu’ils forment avec celui de territoire (voir document no 1.9). 60« Une carte est une image, une représentation du Monde ou d’un morceau du Monde ou plus exactement de quelque chose quelque part » (Brunet, 1997, p. 6). L’approche des conflits d’usage met au contraire en lumière la diversité de référence des acteurs et valorise l’unité construite dans la régulation politique du conflit. 24Les programmes scolaires tentent de conjuguer trois logiques : celle des savoirs, celle de l’enseignement et celle des apprentissages (Audigier, 2001). 6On rappellera qu’en géographie, le monde des hommes est appréhendé dans sa dimension spatiale, c’est-à-dire par les manières qu’ont les hommes, pour vivre, pour entrer en relation entre eux, de prendre en compte leur inscription à la surface de la terre (l’espace terrestre). qui fournissent de nouvelles représentations de ces espaces proches. – Par « habiter » on désigne le fait « d’avoir son domicile en un lieu » (Théry & Brunet, 19993, p 250). Trois directions ont été particulièrement explorées : la relation culturelle qu’un individu ou un groupe entretient avec un ensemble de lieux et d’espaces ; la relation de pouvoir par laquelle l’individu ou le groupe développe une capacité d’aménager et d’ordonner un espace ; enfin la relation de coordination par laquelle des acteurs fabriquent de nouveaux espaces économiques (les districts industriels, les technopoles)2. Comme objectif d’enseignement, le croisement de faits de culture et de la spatialité des individus et des sociétés s’appréhende plus particulièrement en classe de sixième à partir de l’étude des modes d’habiter. La complexité de la société française peut alors être appréhendée à partir des conflits d’usage sur des ressources et des lieux convoités. Elle permet aussi d’alimenter la réflexion sur les façons de concevoir la distance en géographie. Il se réalise en opérations et en projets, dont la responsabilité politique est encadrée par un ensemble de lois et de règlements. En ce qui concerne le marketing urbain, « avec la métropolisation, l’attractivité et la qualité de vie sont devenues les deux quêtes urbaines qui créent ou orientent l’image de la ville ; et pour répondre à la compétitivité, les mêmes idéologies sont produites par les villes. Représentation codée par une échelle, une légende, la carte « tient lieu » de tout ou partie de la surface terrestre conçue comme une étendue produite par une société. Mais les villes retenues reflètent une notoriété acquise hors géographie scolaire, notamment grâce au marketing urbain. Cette relation c’est-à-dire un milieu tout court, n’existe que dans la mesure où elle est ressentie, interprétée et aménagée par une société ; mais aussi, inversement, cette part du social est constamment traduite en effets matériels, qui se combinent avec des faits naturels. Elles montrent combien la géographie scolaire est autonome par rapport à la géographie scientifique dans la définition de ses contenus. Le risque est de ne concevoir le territoire que comme une surface sensible qui enregistrerait les effets d’évolutions décidées au-dessus des États.

Bob Razowski Meme, Recette Macaron Chocolat, à Vendre Peugeot 206, Nicolas Poussin Autoportrait Berlin, Magritte Pomme Maternelle, Décathlon Rayon Chasse, Ter Paris-le Mans Arrêts, Horaires Parc Paris, Température îles De La Madeleine, Tarif Activité Center Parc, Contester Un Rapo, Livre Interactif En Ligne Gratuit, Animal Le Plus Dangereux De La Jungle,

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn